Résumés des articles 2008

Les Dossiers de Protéines à la >une<

Du secret des tiques
décembre 2008
Répugnantes et porteuses de pathogènes, les tiques sont bien souvent la hantise des amoureux de la forêt. L’hiver offre cependant une trêve dans la chasse à ces petites bêtes au ventre goulu. Alors que nous, nous nous réfugions sous une couette moelleuse ou nous pressons autour d’un thé fumant, les tiques recherchent la chaleur en s’enfouissant dans les profondeurs du sol. La douceur printanière les invite quelques mois plus tard à reconquérir les hauteurs du sous-bois. Là, avides de sang, elles guettent patiemment un promeneur auquel s’agripper. Et une fois solidement amarrées dans sa peau, elles y déversent un arsenal de molécules et de protéines afin de satisfaire leur appétit vorace. [PDF] [english]

Références vers UniProtKB/Swiss-Prot

  • Evasin-1, Rhipicephalus sanguineus (tique): P0C8E7
  • Evasin-3, Rhipicephalus sanguineus (tique): P0C8E8
  • Evasin-4, Rhipicephalus sanguineus (tique): P0C8E9
Une horloge dans la peau
mars 2008
Depuis près de trente ans, le geste est le même. Au printemps, nous avançons nos cadrans d’une heure puis nous les retardons d’autant à l’automne. Instaurée pour réduire les besoins en éclairage, l’heure d’été est aujourd’hui controversée pour diverses raisons. En particulier, ce léger décalage horaire n’est pas anodin pour notre organisme. Plusieurs jours lui sont souvent nécessaires pour s’adapter au nouveau rythme. Pourquoi ? Les activités de notre organisme telles que dormir ou manger suivent la cadence d’une horloge interne, celle de notre horloge biologique, dont les rouages complexes obéissent à de nombreuses protéines. [PDF] [english]

Références vers UniProtKB/Swiss-Prot

  • Clock, Homo sapiens (humain): O15516
  • Cryptochrome-1 (cry1), Homo sapiens (humain): Q16526
  • Cryptochrome-2 (cry2), Homo sapiens (humain): Q49AN0
  • Period circadian protein homolog 1 (per1), Homo sapiens (humain): O15534
  • Period circadian protein homolog 2 (per2), Homo sapiens (humain): O15055
  • Period circadian protein homolog 3 (per3), Homo sapiens (humain): P56645


Ils nous publient