Instantané N° 1 avril 2004

INP

Mais comment font les réalisateurs de films pour tourner des scènes hivernales sous des bourrasques de neige lorsque le tournage a lieu en plein été ? Bien sûr, ils ont recours à la neige artificielle. A la mode depuis quelques années déjà, la neige artificielle est surtout utilisée aux Etats-Unis et en Europe dans un tout autre but: satisfaire les touristes alpins en mal de sports de glisse. On peut utiliser différentes méthodes pour produire de légers flocons de neige à partir d'eau. L'une d'elles utilise les ressources cachées d'une petite bactérie qui répond au doux nom de Pseudomonas syringae. Cette charmante créature à la particularité de pouvoir initier la cristallisation de l'eau à une température aussi élevée que –3°C. Aussi élevée ? Oui, vous avez bien lu et ce n'est pas une erreur de notre part, car normalement c'est à – 40°C que l'eau pure cristallise ! En effet, ce n'est que grâce aux impuretés qu'elle contient que l'eau courante congèle à 0°C. Ces impuretés servent en quelque sorte de « noyaux » qui vont permettre de démarrer la cristallisation de l'eau.

Mais comment cette petite bestiole s'y prend-elle donc ? Et bien dans sa membrane – cette enveloppe qui lui sert de protection – est logée une protéine, en anglais la Ice Nucleation Protein (INP), qui est au coeur de la cristallisation de l'eau. Son secret résiderait dans sa structure : celle-ci, en imitant la forme du cristal formé par les molécules d'eau, servirait de modèle pour initier la cristallisation. Mais pourquoi cette bactérie possède-t-elle une telle protéine et à quoi lui sert-elle exactement ? Est-ce une forme de protection ? En réalité cela demeure un mystère, car on ne voit pas bien en quoi le fait de se congeler pourrait permettre à un organisme de se protéger ! Cependant, quelle que soit la fonction secrète de la INP de Pseudomonas syringae, cette protéine fait le bonheur des humains, à qui elle procure indirectement des plaisirs tout autant cinématographiques que sportifs et peut-être un jour culinaires, si sa jeune « carrière » se poursuit comme prévu dans les surgelés.

  • INP (Ice Nucleation Protein), Pseudomonas syringae (bactérie): P06620

The English version of this entry is available as a Protein Snapshot.

Veuillez utiliser le lien suivant pour référencer cet article:
<http://web.expasy.org/prolune/instantanes/001/>